Vous êtes ici :

Technocratie et démocratie : deux notions qui s’opposent ?

Étude

Date : 01/06/2006
Aborder la question du lien entre démocratie et technocratie, c’est entrer dans la recherche d’un équilibre, le savoir nourrit la décision mais attention à ce qu’il ne l’anéantisse pas. De tout temps, les décideurs se sont entouré de conseillers ou d’experts pour alimenter leur réflexion et les aider dans leur processus de décision. Les notables instruits, les intellectuels ont constitué des élites qui ont toujours eu tendance à répondre de la démocratie, à se substituer au peuple, à influencer les décideurs. La notion de technocratie, apparue au XIXème siècle comme un idéal d’organisation est aujourd’hui négativement perçue et considérée comme un frein notoire à l’exercice démocratique.

Sommaire

1. Pourquoi, contrairement à ses débuts, la technocratie est-elle aujourd’hui jugée si négativement ?

p.3

2. La technocratie devient négative quand elle est opaque

p.4

3. Conséquences perverses de l’opacité des processus de réflexion et de décision

p.6

4. La mise en débat de l’expertise et la « contre-expertise » comme outils démocratiques

p.8