Vous êtes ici :

L’intégration de l’animal familier au sein des institutions pour personnes âgées

Texte d'auteur

Date : 01/01/2004

Peu de personnes réalisent le double traumatisme qu'on impose aux personnes âgées qui rentrent en institution quand on les coupe à la fois de leur milieu quotidien et de leur animal familier.

Depuis 1986 une Lettre Circulaire du Ministère des Affaires Sociales stipule que les personnes âgées sont autorisées à garder leur animal familier quand elles rentrent en institution.
Malgré les difficultés rencontrées pour appliquer cette circulaire, les mentalités sont en train d'évoluer et de plus en plus on réalise l'importance de la présence animale en institution.

L'exemple du projet de Cachan est caractéristique de cette évolution. C'est un exemple d'intégration progressive de l'animal dans un établissement pour personnes âgées qui peut servir de guide.