Vous êtes ici :

Etude psychosociale – Linky et Watt&Moi

Étude

Les dispositifs étudiés au cours de cette étude s’inscrivent dans une volonté d’optimisation des consommations d’énergie dans la sphère privée et semblent mériter une forte attention pour pouvoir atteindre leur objectif mais leur mise en place nécessite une prise en compte encore plus importante des individus.
Ainsi l’aspect innovant de Linky et de Watt&Moi est questionné au travers de l’état de l’art effectué, les représentations sociales propres au champs de l’énergie ont été traitées par le biais d’entretiens semi-directifs et l’analyse psychosociale des résultats obtenus par toutes les méthodologies employées permet d’apporter des pistes de réflexion autour de l’acceptabilité de Linky et de Watt&Moi en terme de communication, d’accompagnement ou d’amélioration.
Date : 30/06/2014

Le contexte politique actuel mué par les lois sur l’environnement, les accords internationaux (protocole de Kyoto entre autre), est à l’origine de recherches innovantes, conduites en vue de maitriser les dépenses énergétiques. C’est ainsi que l’engagement des villes dans la transition énergétique favorise le développement de projets à grande échelle, comme celui de « smart city ».

Influencée par un patrimoine industriel et énergétique fort, l’agglomération lyonnaise tente, dans ce cadre, de se démarquer. En outre, de par son statut de future Métropole, le territoire va se doter de nouvelles compétences en termes de gestion des énergies et de l’environnement.

Cette étude s’inscrit donc dans le cadre de la stratégie énergie du Grand Lyon, marquée par le développement de multiples expérimentations sur le territoire visant à optimiser la distribution d’énergie et à réguler les consommations d’énergie des habitants. A travers le déploiement de nouveaux dispositifs au sein des foyers, est attendue une diminution des consommations d’énergie des habitants, sans quoi la transition énergétique ne pourrait se faire puisque le secteur résidentiel représente une part importante des consommations énergétiques globales à l’échelle nationale. Malgré leur bienfondé, il est à noter que ces nouveaux dispositifs risquent, en cherchant à induire des changements, de transformer les modes d’habiter et d’influer sur le cadre de vie des individus.

Il s’agit alors de se demander comment vont-ils accepter de tels changements ? Comment vont-ils accepter ces dispositifs ? Comment les accompagner dans la mise en place de ces derniers ?


SOMMAIRE :

Mission : Contexte et Objectifs.............................................1
Ancrage théorique ..............................................................3
Déroulement de la mission ..................................................8
I - Energie : consommation et maitrise ........................11
II - Des dispositifs innovants ........................................20     
III- Innovation et société : Du rejet à l’acceptabilité ..41
IV- Pistes de réflexions .................................................70
Conclusion ........................................................................80
Références bibliographiques ...............................................81
Annexes ...........................................................................86