Vous êtes ici :

Cahier Millénaire3 n°15 : Violence et sécurité

Couverture du Cahier Millénaire3 n°15

Étude

La violence et l’insécurité sont perçus aujourd’hui par les citoyens et par les élus comme un problème de société grave qui appelle des réponses éclairées mais fermes. Ce cahier présente certaines solutions qui sont proposées aujourd’hui. Mais cela ne doit pas nous faire oublier que la violence a des causes profondes et multiples qui ont à voir avec la transformation structurelle de la société qui est en cours. Comme l’explique Michel Wieviorka, c’est l’ensemble des institutions de notre société qui doit s’interroger, sans uniquement stigmatiser les seuls fauteurs de troubles comme on tend trop souvent à la faire aujourd’hui.

En fait, de toutes parts, est en jeu l'affaiblissement généralisé du modèle français d'intégration républicaine. Ce modèle repose sur la dissociation radicale du public et du privé, sur un principe d'égalité et de liberté qui aboutit à ne reconnaître dans l'espace public que des individus, et sur un mode de fonctionnement dans lequel les personnels concernés s'identifient non seulement à leur organisation, mais aussi à l'intérêt supérieur de la nation. Dire du modèle républicain qu'il est aujourd'hui en difficulté ne signifie pas nécessairement que ses valeurs sont devenues obsolètes ou contestées. Mais il est de plus en plus inadapté à ces valeurs, et de moins en moins conforme dans la pratique à son concept

Tag(s) :

Date : 16/09/1999

Sommaire :

 

Violence urbaines dans les quartiers sensibles
Par Sophie Body-Bendrot

Ce que fait la police 
Par Jean-Marc Erbès

D’une rive à l’autre 
Par Michel Wieviorka

De l’analyse à l’action 
Par Michel Wieviorka

Quelques propositions pour réguler les violences urbaines : le refus du manichéisme 
Par Sophie Body-Bendrot, Nicole Le Guennec et Michel Herrou

Entre violence et action collective : la banlieue lyonnaise
Par Michel Wieviorka

 

Regards croisés :

Entretien avec Sébastien Roché.
Propos recueillis par Sylvain Allemand

Changeons les réponses à la délinquance juvénile. Pour une responsabilisation des personnes par une stratégie civiliste
Par Michel Marcus

La République contre la ville, Essai sur l’avenir de la France urbaine
Par François Ascher

Charles Rojzman, thérapeute des banlieues "Les violents et les racistes ont des choses à nous dire que nous devons entendre"
Par Marie-Pierre Subtil

Pour une "police de la qualité de vie"
Par Philippe Goujon