Vous êtes ici :

Une véritable politique du logement à l’échelle d’agglomération reste à construire

Texte

Date : 01/01/2002

Ce texte publié dans le Cahier Millénaire3 n°28 est le résumé du texte "Le modèle français d'intégration et ses pratiques à l'échelle de l'agglomération lyonnaise". C’est l’affaire du foulard dans les années 1980, qui va engendrer la constitution d’un Haut Conseil à l’Intégration et un secrétariat d’Etat à l’intégration.
Avant, le terme d'intégration lui-même n’existait pas dans l’espace politique français. Le modèle français qui voulait que la France soit une terre d’accueil et d’immigration ne reconnaissait l’immigré que lorsqu’il était devenu français et ignorait les populations n'appartenant pas à la Nation. Ce n’est qu’à partir de la fin des années 1990 qu’on a reconnu la réalité des discriminations et réparti les différents problèmes d’intégration par thématiques pour les traiter.
Lyon, forte d’une tradition d’accueil s’est singularisée dans le domaine de l’intégration au niveau du logement et des associations de jeunes immigrés mais sans avancer réellement.
On peut espérer que la volonté lyonnaise actuelle de faire de Lyon une ville internationale va inciter la valorisation des populations migrantes.