Vous êtes ici :

LA PROSPECTIVE : UNE PRATIQUE À REDÉCOUVRIR

Illustration représentant le haut du visage d'un individu, sur lequel se baladent et vivent d'autres individus miniatures
© Essi

Dossier

Comment définir la prospective aujourd'hui ? Reste-t-elle fidèle à l'héritage du philosophe français Gaston Berger qui en est un des pères fondateurs ? Après une traversée du désert dans les années 1980, la prospective manifeste actuellement une soif de refondation. Comment peut-elle concilier ses fondamentaux et une ouverture à d'autres modes de réflexion et d'autres outils ? Comment peut-elle mieux penser le présent et l'avenir ? Comment peut-elle influer sur la décision et sur le champ de l'action ?

Au Grand Lyon, la prospective est née fin 1997. La Mission prospective, placée auprès du directeur général des services, s’est transformée en Direction de la prospective et de la stratégie d’agglomération en 2003, avant de devenir sept ans plus tard la Direction de la prospective et du dialogue public (DPDP). En 2012, la DPDP a choisi de revisiter les fondements de la prospective, ses évolutions et ses enjeux actuels.
Lire la suite

Tag(s) :

Date : 25/03/2012