Vous êtes ici :

L'événement, la fête, le festival : repenser les politiques culturelles et territoriales

Image représentant l'ambiance d'un concert (mains levées et confettis)

Étude

Les événements sont parfois envisagés comme de simples moments, alors qu’ils contribuent, notamment pour les plus importants d’entre eux, à soutenir les aménagements urbains comme l’économie locale.

Si on les considère sur une période longue, on verra qu’ils passent d’un rôle d’aménageur à un rôle de reconvertisseur et qu’ils ont donc toujours eu un rôle structurant. Par ailleurs, la fonction de sociabilité qui les caractérise depuis leur origine, est particulièrement appréciée dans une société en recherche « de lien social ».

Enfin, les événements se développent en synergie avec une société de l’information et du spectacle elle-même toujours plus prégnante.
Date : 11/02/2011

Sommaire : 

 

Partie 1 – De la mise en scène du pouvoir à la régénération des politiques culturelles

  • Ancien Régime : l’événement comme média politique
  • La laïcisation de l’événement
  • Comment les événements sont devenus le moteur des politiques culturelles

 

Partie 2 – L’événement comme mode de management des territoires

  • Contribuer à la régénération urbaine
  • Stimuler l’urbanité en s’appuyant sur la tradition
  • Participer à l’identification d’un territoire

 

Partie 3 – La matrice événementielle « reloaded »

  • Les bailleurs face au choix : intuition versus audit
  • Événements et médias en mutation
  • Événements polydirectionnels pour consommateurs omnivores