Vous êtes ici :

Les risques - Agenda 21 du Grand Lyon

Étude

Date : 01/07/2004

Au cours des siècles, de nombreux événements, qu’il s’agisse de catastrophes naturelles ou d’accidents liés à l’activité humaine, nous ont appris que le risque zéro n’existait pas. Aussi, il est impératif de prendre en compte et d’anticiper les possibilités de survenance de tels phénomènes, afin d’en limiter les impacts humains, environnementaux et économiques.

La collectivité doit à ca titre mettre en œuvre une politique coordonnée et efficace pour prévenir et gérer les risques sur son territoire. Depuis, la loi s’est d’ailleurs faite plus contraignante, puisque l’adoption de la loi Bachelot va renforcer le pouvoir et la responsabilité des communes. Et en imposant une vigilance accrue, plus de prévention et d’information, elle va aussi imposer des efforts supplémentaires de la part des collectivités. Elle a inscrit, parmi ses priorités, l’instauration d’une culture du risque, le développement de la protection civile au niveau national et une meilleure prise en compte des victimes.

7 indicateurs de risques ont été identifiés :
- surfaces, populations et biens exposés, (risques.pdf)
- les événements déjà vécus dans le Grand Lyon,
- les risques d'inondations du Rhône et de la Saône,(risques2.pdf)
- les risques d'inondations par les ruisseaux non domaniaux,
- les risques de ruissellement pluvial urbain,
- le risque géologique,
- le risque technologique (risques3.pdf)