Vous êtes ici :

Robert REVAT

©  Laurent CIPRIANI
Professeur permanent à EM Lyon Business School

E-mail :
revat AT nova7.fr

Robert REVAT

Robert Revat enseigne l’intelligence économique, le marketing, les études de marché et les techniques quantitatives. Rattaché à l’Unité de Pédagogie et de Recherche Marchés et Innovation de cette école, il est titulaire de la Chaire Grand Lyon et contributeur à la Chaire Caisse d’Épargne Rhône-Alpes animation du sociétariat. Il est également consultant, fondateur et directeur général de Nova7, agence d’innovation de services et de stratégies territoriales.

Diplômé d’EM Lyon (1980), titulaire d’un DEA ès sciences de gestion (1995) et d’un DU de management (1995), il a tout d’abord travaillé dans le secteur privé où il a exercé les fonctions de responsables des études de marché dans le Groupe SEB, puis de chef de produits. Il est ensuite devenu professeur tout en créant son entreprise. Il s’intéresse particulièrement à l’étude du comportement de l’usager (consommateur, citoyen, …) et aux conditions de mise en œuvre des techniques du marketing dans la sphère non-marchande. Ses premiers travaux de recherche ont porté sur le marketing des organisations à but non lucratif (Marketing pour Associations, Editions d’Organisation), afin de fournir à ces dernières des outils efficaces respectant leurs valeurs. Il s’est ensuite intéressé à la construction de l’acceptabilité du public dans les grands projets (notamment les infrastructures urbaines à péage). Il en a tiré les premiers enseignements pour le marketing des projets d’intérêt collectif, portés par les Collectivités et les grands opérateurs privés. Ses travaux l’ont amené à affiner le concept de marketing public, défini comme le marketing des services offert par les Pouvoirs Publics et leurs délégataires aux usagers d’un territoire.

Outre des ouvrages à destination d’un public étudiant (Antimanuel de marketing, Editions d’Organisation), Robert Revat a publié plusieurs articles portant sur des types particuliers de marketing, ainsi que des chapitres d’ouvrages consacrés aux enquêtes et sondages. Il a réalisé de nombreuses études financées par le Grand Lyon et d’autres institutions, sur des sujets aussi variés que la diffusion de l’autopartage, les pratiques funéraires, l’habitat social, ou l’acceptabilité des tunnels piétons. Tous ces sujets ont pour points communs, d’une part d’être traités dans une posture phénoménologique, qui accorde le primat à l’expérience telle qu’elle est vécue par les sujets et, d’autre part, d’être analysés dans le but d’aider à la prise de décisions.