FLUX RSS  QUI SOMMES-NOUS  CONTACTS  PROPOSER UN ÉVÉNEMENT 
Grand Lyon
Société
Société urbaine et action publique
RechercheAide à la recherche
Recherche avancée

 Sites du Grand Lyon

»Grand Lyon
»Site économique du Grand Lyon
»ONLYLYON
»Espace des temps
»Observatoire du développement durable
»40 ans du Grand Lyon
 
» @millenaire3 sur Twitter



 Veille sur Scoop-it

» Innovation culturelle
» Innovation sociale
» Low-Tech
» Innovations urbaines
» Marketing et management public
» Modernisation de l'action publique
» Mobilités
» Revue M3
» Services aux usagers
» Société
» Temps de la ville
» Vieillissement
» Télétravail



 Sites de prospective

» Centre d'analyse stratégique
» CNAM-Lipsor
» Fondation Internet Nouvelle génération
» Futur Hebdo
» Futuribles
» La 27ème région
» Les urbanités
» TED
» Transit City
Vous êtes ici : Accueil > Société > Exclusions/Solidarités : Etudes
EXCLUSIONS/SOLIDARITÉS
 
Retour
 

Quelle solidarité au 21ème siécle ?

Quelle solidarité dans des états en crise ?



Auteur : Aurélien BOUTAUD
Date : 05/04/2013

Contexte de l'étude :

Le Grand Lyon a voté le 17 octobre 2011 une délibération réaffirmant l’enjeu du développement solidaire dans l’agglomération lyonnaise, et mettant en évidence le fait que la solidarité ne se réduit pas à la politique de la ville mais constitue le fondement même de l’édifice communautaire depuis 40 ans.

Dans le cadre d'une réflexion sur la solidarité, le Grand Lyon souhaite réinterroger ce fondement à un moment où son contexte d’action pourrait évoluer significativement : création du pôle métropolitain, démarche de rapprochement entre le Grand Lyon et les communes, perspective de raréfaction des ressources budgétaires, élection à venir du conseil de communauté au suffrage universel direct, etc.


Dans un contexte international marqué par la crise économique et les menaces d’effondrement écologique, les fondements de la solidarité nationale sont de plus en plus couramment remis en cause. D’un côté, c’est en effet au nom de la crise économique que l’on justifie aujourd’hui les coupes budgétaires et le recul de l’Etat providence. Dans ce cas, comme le montrent les exemples de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis, un transfert de la solidarité semble s’opérer vers les collectivités locales et, surtout, vers le secteur privé et la société civile.
C’est en particulier sous l’intitulé d’innovation sociale que ce mouvement émergent se structure peu à peu dans les pays anglo-saxons (chapitre 1). De l’autre côté, c’est cette fois-ci au nom de la crise écologique que l’Etat providence commence aujourd’hui à être questionné. L’impossibilité d’une croissance infinie dans un monde fini réinterroge un modèle de solidarité construit dans une période de forte expansion (les trente glorieuses). Les débats sur la solidarité dans une économie « sans croissance » sont encore émergents. Ils n’en sont pas moins passionnants… (chapitre 2).


>>Accéder à l'étude


 


 

Sommaire

Introduction  2
1. La solidarité post-Etat dans les pays anglo-saxons : grandeur et misère de l’innovation sociale  3
1.1. Après l’Etat et le marché : la société civile ? L’émergence de l’innovation sociale dans les
débats sur la solidarité  3
1.2. L’innovation sociale : revitaliser la solidarité grâce à la société civile ? 5
1.3. Le management public de l’innovation sociale dans les pays anglo-saxons : renouveau de la
solidarité… 10
1.4. …ou mise à mort de la solidarité nationale et de l’Etat providence ? 15

2. Quelle solidarité dans une économie sans croissance ?
19
2.1. Fin de la croissance, fin de l’Etat providence ? 19
2.2. L’emploi dans une économie post-croissance : cesser la course à la productivité !25
2.3. Quel système de protection sociale… et avec quel financement ?30
2.4. La solidarité dans une économie « post-croissance » : avant tout, mieux partager le gâteau ? 33

Conclusion : solidarité 1.0 ou solidarité 2.0 ?
38
Bibliographie 40





Téléchargements
> Rapport-solidarite-demain_01.pdf (pdf-3678ko)
... sur millenaire3
Les fondements théoriques de la solidarité et leurs mécanismes contemporains (Etudes)

Quelle politique de réduction des inégalités face à la mobilité pour une ville plus solidaire ? (Textes d'auteur)

Olivier BRACHET- Les enjeux de la solidarité pour l'agglomération (Interviews)

Mobilité résidentielle et mixité urbaine : les conditions d’une politique équitable (Textes d'auteur)

Mohamed IDRANI- Solidarité, cohésion sociale et mixité (Interviews)

Magali TALANDIER - Les enjeux territoriaux de l'économie de proximité (Interviews)

Paul BOINO- les enjeux de solidarité pour le Grand Lyon. (Interviews)

Philippe ODDOU- Sport, solidarité et mixité sociale (Interviews)

Inégalités et solidarités écologiques (Etudes)

Solidarité et compétition : des valeurs contradictoires ? (Etudes)

Mohamed CHERIF-FERJANI- Multiculturalisme et progression de l'ethnicisation de la Société en France (Interviews)

Laurent DAVEZIES - Pour une nouvelle synergie entre les grandes villes et leur hinterland (Interviews)

Olivier LANDEL- La solidarité dans les collectivités urbaines (Interviews)

Zahia ZIOUANI- Culture et mixité sociale (Interviews)

Un nouvel objectif pour les politiques de solidarité : le développement des capabilités (Textes d'auteur)

Benoit QUIGNON : "Je pense que le mot solidarité n’est pas aujourd’hui complètement approprié par la Communauté urbaine qui se sent beaucoup plus à l’aise avec les notions de développement et de cohésion” (Interviews)

François DUBET :"De manière régulière, les évaluations internationales nous apprennent que l’école française est plus inégalitaire que supposerait la seule amplitude des inégalités sociales." (Interviews)

Dominique LETARD :"Dans une volonté d’harmonie, nous allons supprimer le sport individuel à l’UNSS dès la rentrée 2012 pour ne proposer que des sports collectifs ou du sport individuel par équipe." (Interviews)

Pascale MOLINIER : "Le care est l’alternative politique la plus novatrice et passionnante de ces dernières années parce qu’elle touche à ce qui importe le plus pour les gens, la protection de leurs proches et d’eux-mêmes " (Interviews)

L’assistance de plus en plus au cœur de la protection sociale en France : une évolution qui fait question (Textes d'auteur)

Eric CHARMES :"Un peu partout, la transformation des villages ruraux en clubs résidentiels me semble à l’œuvre" (Interviews)

Robert CASTEL :"Je constate qu’il y a des gens qui décrochent et qui n’ont plus ces moyens minimum pour faire société" (Interviews)

Controverse : Quels attendus à l’égard de l’individu : assistanat ou contrepartie ? (Etudes)

Errance en gare ou comment prendre en compte une présence qui dérange : éléments de diagnostic et propositions (Etudes)

Solidarité territoriale, intégration communautaire et démocratie intercommunale. Les apports et lignes de controverses de la recherche en science politique. (Textes d'auteur)

Jean-Xavier BONNET :"Ce qui est important pour nous en termes de mixité est de parvenir à un équilibre entre des propriétaires occupants et des locataires, qu’ils soient en locatif libre ou en locatif social." (Interviews)

Bruno COUTURIER : "Penser la mixité à l’échelle d’un quartier et non pas à celle de l’immeuble permet aux habitants de se retrouver dans une proximité qui fonctionne bien et qui facilite probablement une mixité à une échelle plus large." (Interviews)

Fatima GHOURABI :"La première chose si l’on veut favoriser la mixité et le lien social est de mener une politique de justice sociale qui n’abandonne pas les personnes de la petite classe moyenne." (Interviews)

Patrice TILLET : «"Il me semble primordial de prendre en compte les souhaits des personnes. Notre rôle est de faciliter la mixité, pas de l’imposer. " (Interviews)

Michel FORSE : "Dans cette nouvelle géographie des inégalités, le sentiment d’injustice est probablement le plus fort dans les classes populaires qui ont été reléguées vers le périurbain. Elles ont le sentiment d’être abandonnées." (Interviews)

Jacques ION : "La démocratie, c’est mettre ensemble des gens qui n’ont pas d’intérêt commun. Donc forcément, c’est de la bagarre, c’est du conflit, du dissensus. Si on étouffe ça, on tue aussi la démocratie." (Interviews)

Marie-Thérèse GADILHE-VISCONTI :"Le principal endroit où la mixité résidentielle peut effectivement produire de la mixité sociale, c’est au sein de l’école" (Interviews)

Jean-Luc MARTINEZ : "Lorsque l’on aide les gens à régler leur problème d’emploi, on les aide aussi à en atténuer bien d’autres. De mon point de vue, l’emploi est l’élément central d’une politique de solidarité..." (Interviews)

Younes BERNAND :"En droit suédois, la solidarité familiale des descendants à l’égard des ascendants s’efface au profit de la solidarité collective. La collectivité prend en charge la solidarité matérielle et laisse aux descendants la charge [...]" (Interviews)

Patrick VIVERET : Ce que nous expérimentons aujourd’hui avec les monnaies solidaires pourra nous servir, car l'état actuel de la finance internationale est tel que le système est devenu insoutenable. Il faut donc préparer des capacités de résilience […]" (Interviews)


Fiche actualisée le : 05/04/2013
Version imprimable
Affichage de la ressource
»Acteurs (57)
»Nos publications (1)
»Textes d'auteur (17)
»Interviews (47)
»Documents officiels (4)
»Etudes (27)
 
Affichage de la ressource
»Agenda métropole
Dossiers
- 2013
- 2012
- 2011
- 2010
- 2009

» Tous les dossiers

»Revue M3
»Télécharger le pdf de la revue M3
»Bulletin de Veille SHS
»Grandes conférences de la métropole
»Lettres de diffusion
»Nos publications
»Vidéos
 AIDE  CONTACT WEBMESTRE  PLAN DU SITE  MENTIONS LÉGALES  Grand Lyon