Vous êtes ici :

Solidarité territoriale, intégration communautaire et démocratie intercommunale. Les apports et lignes de controverses de la recherche en science politique.

Texte

Contexte de l'étude :

Le Grand Lyon a voté le 17 octobre 2011 une délibération réaffirmant l’enjeu du développement solidaire dans l’agglomération lyonnaise, et mettant en évidence le fait que la solidarité ne se réduit pas à la politique de la ville mais constitue le fondement même de l’édifice communautaire depuis 40 ans.
Dans le cadre de la réflexion « Grand Lyon Vision Solidaire », le Grand Lyon souhaite réinterroger ce fondement à un moment où son contexte d’action pourrait évoluer significativement : création du pôle métropolitain, démarche de rapprochement entre le Grand Lyon et les communes, perspective de raréfaction des ressources budgétaires, élection à venir du conseil de communauté au suffrage universel direct, etc.

Les gouvernements intercommunaux parviennent-ils à penser, à produire et à mettre en œuvre « un projet commun de développement au sein d’un périmètre de solidarité »   ? Ce texte  expose la manière dont les   chercheurs en France mais aussi Outre‑Atlantique pensent les   intercommunalités et les gouvernements urbains, du point de vue de la   tension entre intérêt communal et intérêt intercommunal, et du point   de vue du caractère démocratique ou non de la décision.