Vous êtes ici :

Renforcer la résilience du territoire : quelles relations entre la Métropole et les acteurs locaux ?

Couverture de Renforcer la résilience du territoire

Étude

Dans le cadre de la dynamique de réflexion interne impulsée à l’automne 2020 par le Vice-Président Jérémy Camus au sujet de la résilience territoriale, la Direction de la prospective et du dialogue public (DPDP) a mené une quinzaine d’entretiens auprès d’acteurs du territoire (associations et entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire) et d’agents de la Métropole de Lyon en charge des politiques publiques liées à la transition écologique (énergie, mobilité, économie circulaire, déchets, etc.) pour recueillir leurs perceptions et leurs interpellations sur la résilience du territoire.

L’objectif de l’étude est de réfléchir à la manière dont la Métropole peut encourager les porteurs de projets qui vont dans le sens de la résilience : de quelle façon doit-elle accompagner les initiatives ? La posture à adopter diverge-t-elle selon les thématiques adressées ? Comment faire évoluer une culture historique d’intervention vers de nouvelles postures ?

Cette synthèse tente d’établir un cadrage prospectif théorique sur ces questions, préalable à d’éventuelles réflexions de fond thématiques. Elle reprend des éléments de définition de la résilience et de son application autour de quatre principes (diversité, modularité, rétroaction directe, coopération), puis esquisse six postures de relation aux acteurs du territoire, en les exemplifiant puis en interrogeant leurs limites ainsi que la capacité de la collectivité à changer d’une posture à l’autre.

Sommaire :

 

Vers une culture de la résilience dans la Métropole

La résilience en pratique dans la Métropole
• La diversité comme facteur de résilience
• La modularité comme facteur de résilience
• Les boucles de rétroaction directe comme facteur de résilience
• La coopération comme facteur de résilience

Quel rôle pour la Métropole de Lyon ?
• La posture d’autorité : pourquoi et comment ?
• La posture d’empowerment : pourquoi et comment ?
• La posture libérale : pourquoi et comment ?

Conclusion : Pour une approche pragmatique du principe de résilience