Vous êtes ici :

Psychiatrie et folie sociale

Étude

Tag(s) :

Date : 05/01/2006

Toute société sécrète un certain type de folie qu’elle se propose parallèlement de combattre. La psychiatrie publique est un des outils de cette lutte tout comme le système d’assistance  sociale.
Cependant aujourd’hui, peut-on dire que ce modèle qui a fonctionné de manière efficace à un moment donné constitue encore une référence pertinente pour demain ?
L’édifice nosographique médical organisé autour de la notion de maladie n’est-il pas mis à mal par les nouvelles formes de souffrances psychiques générées notamment par l’exclusion sociale ?
Les dispositifs d’assistance et d’aide sociale qui ont crû tant en nombre qu’en volume financier aident-ils à faire société ou au contraire ne creusent-ils pas la fracture sociale ?
A partir de son expérience clinique de trente-cinq années au sein d’un service public de santé mentale, l’auteur replace le soin psychologique dans son contexte historique et son environnement sociologique actuel. Il propose de redéfinir les champs et les missions d’une psychiatrie soucieuse de l’humain mais adaptée à notre temps. Cet ouvrage vient compléter la réflexion conduite depuis plusieurs années par Claude Louzoun sur les thématiques de la santé mentale, de la souffrance sociale, de la relation entre psychiatrie et justice ou encore de la culture et des traumatismes dans le psychisme.Jean-Paul Arveiller est psychologue clinicien. Il travaille depuis 35 ans dans un secteur de psychiatrie parisien. Il est administrateur et ancien secrétaire général de la Fédération d’aide à la santé mentale Croix-marine.