Vous êtes ici :

La société de la connaissance dans le cadre de la stratégie de Lisbonne

Étude

Avis du Conseil économique et social

Nos sociétés connaissent une mutation accélérée sous l’effet du changement technique qui permet le déploiement du savoir.
Pour le Conseil économique et social, le développement de la société de la connaissance - qui fonde l’économie de la connaissance – repose sur l’idée que chacun, étant doté de capacités lui permettant d’y trouver sa place, doit être, mis en situation « d’apprenance » tout au long de sa vie.
Date : 25/12/2005

En 2000, par la stratégie de Lisbonne, le Conseil européen, inquiet du retard pris sur ses principaux concurrents, a adopté un plan d’action visant à faire de l’Union à l’horizon 2010 « l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde, capable de soutenir une croissance économique durable accompagnée d’une amélioration qualitative et quantitative de l’emploi et d’une meilleure cohésion  sociale ».

La consultation du Conseil économique et social s’inscrit dans le travail du CESE invité en vue du sommet du printemps 2006, à rendre un avis sur « Le cheminement vers la société européenne de la connaissance – la contribution de la société civile organisée  à la stratégie de Lisbonne ».

Pour leur part, les propositions de la section des activités productives, de la recherche et de la technologie s’inscrivent dans une démarche qu’elle a initiée depuis vingt années lorsqu’elle s’est interrogée à l’instigation de Paul Delouvrier sur le rôle grandissant de l’investissement immatériel dans l’économie et plus largement la société.


SOMMAIRE :

Première partie - Texte adopté le 26 octobre 2005
INTRODUCTION - DE LA SOCIÉTÉ ET DE L’ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE
II - DU PROCESSUS DE LISBONNE
III - POUR UN NOUVEAU SOUFFLE À CETTE STRATÉGIE :
VERS L’ESPACE EUROPÉEN DE LA CONNAISSANCE
A - LES FONDAMENTAUX : CRÉER LES CONDITIONS D’UN TERREAU FAVORABLE
B - LE RENFORCEMENT DE L’EFFORT DE RECHERCHE 
C - LA MISE EN ŒUVRE D’UNE POLITIQUE ÉCONOMIQUE
EUROPÉENNE, CONDITION DE LA RÉUSSITE DE LA
STRATÉGIE DE LISBONNE  
1. La nécessité d’une stratégie européenne de production de biens
et services doit être affirmée 
2. Développer une véritable stratégie pour les PE/TPE
3. Promouvoir les organisations apprenantes 
4. L’éco-industrie et les technologies environnementales 
D - LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE ET L’ÉCONOMIE DE LA CONNAISSANCE EN PRATIQUE
1. Des bases du futur pour la société de la connaissance
2. De « l’art d’exécution » pour l’économie de la connaissance 
CONCLUSION

Deuxième partie - Déclarations des groupes
ANNEXE A  L’AVIS
SCRUTIN
DOCUMENT ANNEXE