Vous êtes ici :

La régénération culturelle des villes européennes : Construction européenne, politiques urbaines et intégration des "minorités ethniques" à Birmingham, Lyon et Turin.

Étude

Second Séminaire du groupe de travail "Les Minorités Ethniques dans l'Union Europénne" / Programme CNRS "L'identité européenne en questions" à Florence, 17-18 Janvier 2001

Tag(s) :

Date : 01/01/2003

Il s'agit ici d'observer des types de politiques urbaines basées sur la démarche de projet, autrement dit sur la mobilisation des populations destinataires de ces politiques et sur la valorisation de leurs ressources identitaires et communautaires.

- Dans une première partie, il est démontré que dans les villes notamment, se dessine peut-être une voie locale de l'intégration qui consiste en l'invention de formes multiples d'implication dans des processus d'action publique et collective.
-Dans un second temps, trois dispositifs de projet urbain dans trois villes relevant de trois contextes nationaux différents sont étudiés. Dans ces trois cas de démarches de projets, on passe d'une logique d'intégration par l'affirmation des droits à une logique d'intégration par la valorisation des ressources identitaires et communautaires des "minorités ethniques".
- Enfin, dans une troisième partie, on s'attardera sur une des ambiguïtés de ces dispositifs de mobilisation communautaire et identitaire. En effet, ils prennent sens dans un contexte de recomposition des Etats nationaux et de construction européenne qui tend à exacerber les compétition entre villes et une attention accrue de ces villes à la construction de leur identité.