Vous êtes ici :

L’architecture des espaces intérieurs : faut-il se perdre à l’hôpital ?

Texte

Tag(s) :

Date : 01/01/2002

Pascal Beau est architecte associé à Adrien Fainsilber et travaille actuellement sur l’hôpital mère-enfant qui sera réalisé sur le pôle hospitalier Est de Lyon. Il explique dans quel contexte le projet de l’hôpital pédiatrique et gynéco-obstétrical de Lyon (l’hôpital mère-enfant) s’est mis en place.

Après une longue période où l’hôpital s’est trouvé en danger de perdre son âme, il y a eu une prise de conscience collective pour que l’hôpital redevienne un lieu éminent d’accueil.

A partir de ce moment, il est apparu que l’hôpital avait besoin d’une architecture.

Dans le cas du projet d’hôpital mère-enfant, « l’attention à l’espace est fondamental pour accompagner sans traumatisme l’enfant malade, fragile et inquiet- et sa famille- dans ce lieu déplacé qui n’a pas de mesure commune avec son environnement traditionnel. »