Vous êtes ici :

Délibération et démocratie-1. Conceptions, conditions, enjeux

La mission participation citoyenne de la Métropole de Lyon a piloté un chantier de réflexion prospective consacré à « la délibération et la démocratie » au regard des évolutions politiques de la Métropole.

Ce travail s'est construit en trois étapes :

• Théorique :   Donner à voir les définitions actuelles de la délibération et le lien avec la démocratie  (cahier 1)
• Pratique :    Comment se construisent les décisions dans les intercommunalités (cahier 2)
• Prospective :     Imaginer des scénarios prospectifs pour la métropole de Lyon (cahier 3)

La première étude a consisté à décortiquer le concept de délibération à partir de lectures et d’entretiens ciblés avec des chercheurs (Charles Girard, David Guéranger, Bernard Manin, Philippe Urfalino, Clément Viktorovitch).

Durant les années 1980-90, la conception dominante de la démocratie, centrée sur l’élection, a laissé la place dans la théorie politique anglo-saxonne puis européenne, au paradigme de la « démocratie délibérative ». Ce paradigme postule que le cœur de la démocratie est le processus de formation des opinions par le débat contradictoire, et que les décisions qui en résultent sont de meilleure qualité, plus légitimes, plus conformes au bien commun. Ce paradigme répond aussi, dans le contexte des États-Unis, à la volonté de fonder la décision d’instances comme le Congrès moins sur le marchandage et la négociation, que sur l’échange raisonné d’arguments. Pour autant, il existe deux grandes conceptions de la délibération : l’une issue surtout de la pensée de Jürgen Habermas qui en appelle à ce que l’ensemble des citoyens discutent des affaires publiques ; l’autre qui peut se suffire que des personnes ayant des avis tranchés délibèrent devant un public, et qui se concentre sur le processus de délibération préalable à la décision.

 SOMMAIRE
1- Pourquoi le thème de la délibération a-t-il surgi ?
2- Comment la notion de délibération est-elle définie ? Deux grandes conceptions
3- Ce que la délibération démocratique n'est pas
4- Pour qu’une délibération soit démocratique, quelles conditions faut-il réunir ?
5- Délibérer en public, délibérer à huis clos : quand la forme influence le fond
6- Délibération et modèle démocratique