Vous êtes ici :

Vers quels lendemains allons-nous : individu & groupe

Couverture de l'étude " Vers quels lendemains allons-nous ? "

Étude

Le rapport de l'individu aux structures sociales se transforme, dans le sens de l'autonomie grandissante de l'individu. Formidable conquête de l'homme moderne, cet individualisme est aussi destructeur pour une partie importante de la population, quand l'affaiblissement des cadres sociaux producteurs de sens et de protection se combine avec la précarisation des conditions de vie.

La tendance à la fragmentation du social est aussi liée au fait que les différences entre groupes sociaux sont plus nuancées qu'il y a quelques décennies. L'identification aux classes sociales est moindre. Selon les circonstances, d'autres critères d'appartenance définissent les positions, les comportements et les formes de solidarité. Cette fragmentation rend le jeu des inégalités moins visible. Elles tendent pourtant à se renforcer.

En raison de la sédentarisation de l'immigration, la France est de plus en plus multiculturelle et pluriconfessionnelle. Cette évolution, qui renforce encore la tendance à la fragmentation, est porteuse de tensions.
Date : 01/12/2005

Cette synthèse s'articule autour des  thématiques suivantes :

 

1- Quand les dynamiques d'individualisation se retournent contre l'individu

2- Une société plus fragmentée et des inégalités fortes, mais plus fines.

3- Un pluralisme culturel et religieux croissant, porteur de tensions.

4- Un défi : construire le "bien commun" et concrétiser davantage la valeur d'égalité.