Vous êtes ici :

Transition écologique : « Pourquoi moi ? »

Couverture du document Transition écologique : Pourquoi moi ?

Étude

Comment définir ce qui est juste ? La vision du “juste”, de “l'honnête” ou du “correct” n’est pas similaire entre les individus, et les politiques publiques peuvent être vécues comme injuste auprès des citoyens. Basée sur les contributions au Grand Débat national, cette étude analyse les mécanismes d’expression de l’injustice par les citoyens, autour de la taxe carbone et des mesures écologiques.

La Direction de la Prospective et du Dialogue Public a engagé un travail de fond sur la question de la légitimité, qui apparaît comme une question centrale des prochaines années. Dans ce document, l’auteur Nicolas Leprêtre s’applique à analyser les 5 mécanismes d’expression de l’injustice, et interroge l’implication des acteurs publics dans la prise en compte des revendications individuelles.
Date : 15/07/2020

Sommaire

Introduction : Toutes les injustices ne s'expriment pas de la même façon

Méthodologie : Une classification inductive de l'expression de l'injustice

Les enseignements à retenir

Les 5 mécanismes d'expression de l'injustice

  • Se comparer
  • Contester 
  • S'indigner
  • Réinterpréter
  • Négocier

Analyse transversale : Répondre aux sentiments d'injustice : comment ? Jusqu'à quel point ?