Vous êtes ici :

Lyon, métropole portuaire

Photographie d'un camion au milieux de conteneurs sur un port
© François Guy Agence d'urbanisme

Étude

La renaissance du transport de marchandises se perçoit quotidiennement, sur l’axe Rhône-Saône, où se croisent désormais quotidiennement pousseurs, barges et fluviomaritimes.

L’agglomération lyonnaise se situe au cœur de cet axe de 550 km de voies d’eau à grand gabarit, en capacité d’accueillir des convois fluviaux de 4 400 tonnes, et fluvio-maritimes de 1 500 à 3 000 tonnes.

La dimension portuaire de l’agglomération se consolide au gré du développement du transport par voie d’eau. Elle représente sans conteste l’un des éléments de l’identité fluviale de l’agglomération lyonnaise.
Date : 30/10/2007

Sommaire : 

 

● Les ports fluviaux de l’agglomération

   ○ Le port Rambaud : le port d’origine

   ○ Le port Édouard Herriot : premier port fluvial français

   ○ Le port pétrolier de Givors

   ○ Loire sur Rhône : un site en attente de reconversion

   ○ La Zone d’activités de Solaize-Ternay

● Les ports, partie prenante de la vie culturelle de la cité