Vous êtes ici :

Le rapport à l’espace urbain des personnes sans-abri

Couverture du document de Benjamin Pradel

Étude

Basée sur un accompagnement du SAMU Social à des maraudes dans le centre et la périphérie de Lyon, cette étude propose un regard sociologique sur le fait de vivre dans la rue et des pistes de réflexions pour comprendre comment l’espace est utilisé par les personnes sans-abri. Il met notamment en lumière la valeur du lieu de couche pour certaines personnes sans-abri, qui constitue un repère et parfois un lieu de socialisation au quotidien.

En suivant des maraudes dans Lyon et sa périphérie, l’auteur Benjamin Pradel a rencontré plusieurs personnes sans-abri et raconte comment ces personnes survivent dans la rue, ainsi que les moyens qu’elles mobilisent pour se construire un endroit protégé, dormir et garder les affaires.
L’occupation de l’espace par les personnes sans-abri est très diverse ; l’invisibilisation, la proximité avec les lieux de socialisation, la sécurité, ou la durabilité du lieu de pose sont des éléments qui influent sur la présence des individus sur un lieu donné.
La Direction de la Prospective et du Dialogue Public s'intéresse à ce public peu connu des statistiques et des études, en réalisant des focus sur les pratiques et vécus des personnes sans-abri. En partant de leur quotidien, cette étude s'inscrit dans une volonté de mieux connaître cette population invisible.
Date : 07/04/2020