Vous êtes ici :

Le quartier de la Part-Dieu à Lyon : éléments du patrimoine architectural

Photographie de la façade de la tour Part-Dieu
© Stéphane Autran

Étude

Le quartier de la Part-Dieu demeure, avec celui de la Confluence, le territoire lyonnais privilégié pour l’accueil d’aménagements urbains innovants. Commencé au début des années 1960, sur un terrain débarrassé de sa caserne, la Part-Dieu a grandi très vite, accueillant majoritairement des bureaux, équipements culturels et quelques logements.

La construction de nouvelles tours et son accessibilité multimodale renforcent son rôle de deuxième centre de Lyon et de pôle économique de grande envergure. Phagocyté par un centre commercial immense, le quartier, au fonctionnement rythmé par les horaires de bureau, reste perçu avec circonspection par les Lyonnais. La Part-Dieu renvoie l’image d’un lieu froid, anonyme, stressant, voire déshumanisé... Les bâtiments intéressants sont plutôt l’exception que la règle. Plusieurs édifices méritent cependant mieux que de l’indifférence.

Quels sont les critères permettant de définir les qualités architecturales de l’héritage bâti des années 1960 et 1970 ?
Date : 01/09/2009

Sommaire

 

● Immeubles de logements « Moncey-Nord »
● Parking « Moncey-Nord »
● Tour Part-Dieu (anciennement Crédit Lyonnais)

● Auditorium Maurice Ravel
● Bibliothèque municipale de Lyon
● Hôtel de la communauté urbaine de Lyon

● Central France Télécom Lacassagne
● Siège de l’OPAC du Rhône
● Tour EDF
● Caisse Epargne Rhône-Alpes