Vous êtes ici :

L’entrepreneuriat en France et dans le Grand Lyon

Étude

Selon l’IFOP, seulement 700 000 Français déclaraient avoir l’intention de créer leur entreprise en 1992 alors qu’ils étaient près de 3 millions en 2000. Une véritable tendance en faveur de l’entrepreneuriat semble donc se dessiner au sein de la population mais également des pouvoirs publics.

L’entrepreneuriat, dont la création d’entreprise l’expression est la plus courante, est considéré comme un élément clef pour le développement économique national et local .

Devant les résultats parfois mitigés de la France en la matière, il est devenu nécessaire de jouer sur les facteurs qui permettront de constituer un environnement légal, économique et surtout socioculturel propice à son développement. 
Date : 30/06/2006

Sommaire

 

● Qu’est-ce que l’entrepreneuriat ?
○ « Entrepreneuriat » ? « Entrepreneriat » ? ou « Entreprenariat » ?
○ Problématiques génériques et facteurs centraux de l’entrepreneuriat
○ Une expression majeure de l’entrepreneuriat : la création d’entreprise

● Les atouts économiques et sociaux de l’entrepreneuriat
○ L’entrepreneuriat, moteur de la dynamique économique
○ Développer l’esprit d’entreprendre dans les milieux professionnels
○ Accompagnement des mutations structurelles
○ Réinsertion sociale

● L’entrepreneuriat en chiffre en France et au Grand Lyon
○ Entrepreneuriat à l’échelle nationale : une progression récente mais encore insuffisante
○ Un taux de création d’entreprise au Grand Lyon supérieur à la moyenne nationale

● Les variables clefs qui influencent l’entrepreneuriat
○ L’ordre socio-économique
○ Les conditions-cadres pour entreprendre