Vous êtes ici :

L'économie informelle

Étude

Tendances prospectives

Peut-on quantifier la plus-value du travail domestique féminin ? Peut-on vendre une présence auprès d’une personne dépendante comme une boîte de petits pois ? Faut-il-marchandiser tous les domaines de la vie sociale, pour créer de l’emploi ?.... Ce sont quelques questions que soulève l'économie informelle.
Qu'en est-il ?
Date : 19/07/2018

SOMMAIRE :

Décryptage
Historique de la notion d’économie informelle et chiffrage
L’économie informelle recouvre une diversité de pratiques et d’activités
L’informel : une notion relative
L’entrepreneur informel : modèle d’une société « agile » ?
De l’économie informelle à l’insertion ?
L’économie informelle, un autre espace de socialisation genrée
Économie informelle et migrations
Politique culturelle et économie informelle

Tendances 
1. L’informel et la puissance publique : je t’aime, moi non plus ! 
2. Du bitcoin aux monnaies associatives locales : les nouvelles monnaies informelles
3. Vers une marchandisation de nouveaux domaines de la vie sociale
4. Marchandisation de l’économie domestique : quels effets sur les inégalités de genre et sociales ?
5. Le consommateur de plus en plus souvent mis à contribution pour travailler

Interviews
Sarah Abdelnour, maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Paris-Dauphine
Bruno Vétel, maître de conférences en Sciences de l'Information et de la Communication à Télécom-ParisTech

Initiatives 
Une initiative à l'appui des aidants : l'ouverture d'une « maison du répit » à Tassin-la-Demi-Lune
La Gonette, monnaie locale de la métropole lyonnaise