Vous êtes ici :

Agir pour renforcer le sentiment de cohésion sociale et d'unité nationale

Couverture du document sur la concitoyenneté

Article

Cette enquête se base sur des initiatives réalisées en France autour de l'idée de "fabriquer du commun", et interroge la création et le développement du sentiment d'appartenance nationale.

Dans un contexte national où les conflictualités entre les groupes sociaux et où les défiances envers les institutions et les valeurs républicaines sont grandissantes, il est important de se demander comment bâtir une confiance démocratique et solidaire entre les individus. En observant les ambivalences de la population vis-à-vis du sentiment d'unité nationale, l'objectif de cette étude est de comprendre comment susciter et amplifier des initiatives créatrices de liens.

À partir d'études de terrain, les auteurs de cette enquête ont identifié des leviers pour favoriser le développement du sentiment patriotique et unitaire : retravailler le roman national pour en faire un récit plus inclusif, valoriser les parcours de réussite, permettre à tous de se confronter à l'altérité, inciter des gens de groupes sociaux différents à agir ensemble autour de projets d'intérêt commun, et enfin développer un dialogue autour des conflits de normes.

Ce document étudie donc ces cinq leviers identifiés, construits concrètement autour d'analyses fines d'une centaines d'association françaises. En annexe du document, les rôles et buts de quatorze de ces associations sont approfondis par les auteurs.

Sommaire

Préambule : rappel de la commande et méthodologie d’étude

 

Introduction

  • Sentiment d’appartenance nationale : où en est-on ?
  • Des lignes de fracture qui s’aggravent dans la jeunesse ?
  • Cinq opérateurs de « fabrique du commun »

 

1/ Remettre en récit le roman national

  • Face aux clivages : l’appel des intellectuels
  • Vers une « démocratie narrative » : rendre lisible la société dans sa diversité
  • Se raconter, pour avoir le sentiment de « faire partie d’un tout » : écrits intimes et communautés numériques
  • Partager « nos histoires de France » : des initiatives institutionnelles
  • « Créer nos propres récits » pour devenir des citoyens légitimes
  • Accompagner la prise de parole des plus démunis : l’engagement du monde socioculturel dans l’éducation à l’expression publique
  • Se faire entendre : l’enjeu de la diffusion

 

2/ Proposer des modèles d’identification positive

  • Transfuges de classe et éducateurs, même combat ?
  • « Attraper des publics démissionnaires » et « restaurer la confiance »
  • L’incarnation et la proximité, sociale ou culturelle : deux conditions de l’identification
  • L’indépendance, gage de crédibilité
  • Le pragmatisme, pas la morale
  • Parrainage, mise en réseau, networking…
  • Les moyens de l’action : bénévolat et recherche de financements
  • Capitaliser et élargir les actions

 

3/ Emmener ailleurs

  • Un moyen qui s’ajoute à d’autres opérateurs de fabrique du commun
  • « Sortir de sa zone de confort », pour surmonter la peur de l’ailleurs
  • Des dispositifs de « mobilité apprenante »
  • Le décentrement spatial, occasion de retour sur sa propre culture
  • Bouger pour ouvrir des perspectives professionnelles et renforcer « l’inclusion sociale »
  • Des mouvements à double sens, ou l’effet réciprocité
  • Mettre en désir le voyage et l’accompagner : deux conditions d’efficacité sociale

 

4/ Faire ensemble

  • Potagers collaboratifs, cuisines solidaires, circuits courts : la question alimentaire, source d’engagement citoyen et solidaire
  • Bricoler, réparer, bidouiller, recycler…, pour ne plus être de simples consommateurs isolés
  • Créer, fabriquer un spectacle, ou « l’art de l’assemblage »
  • Mener des combats communs : une manière de devenir sujets politiques
  • Accompagner l’action sans faire « à la place de » : un défi toujours renouvelé
  • L’ancrage territorial et la durée d’engagement, conditions de la confiance mutuelle

 

5/ Créer du commun à partir des conflits de normes

  • Chartes, guides et formations : des outils pour gérer la diversité religieuse dans le monde du travail
  • Expérimenter des solutions pragmatiques, pour répondre à l’enjeu d’égalité à l’école
  • Se mobiliser collectivement et s’appuyer sur le droit pour mettre en discussion la norme dominante
  • Partager les expériences, une manière de sensibiliser à la pluralité normative

 

ANNEXES 14 fiches initiatives

1. Les Cités d’Or

2. Bronx en Seine

3. Lallab

4. Tamèrantong !

5. Dictée des Cités

7. Espérance Banlieues

8. Kif Kif Vivre Ensemble

9. Les cordées de la réussite

10. Passerelle-I.D.É.

11. Remembeur

12. Tribudom

13. Marmite urbaine

14. VoisinMalin