Vous êtes ici :

Agenda 21 du Grand Lyon : 2ème partie

Couverture de la deuxième partie du plan d'action 2005/2007 : "aimons l'avenir"

Étude

Lancée en décembre 2004, la démarche d'élaboration et de mise en place d'un Agenda 21 communautaire a produit un document pragmatique et évolutif dans le temps.

Cette deuxième partie intitulée "Aimons l'avenir" : plans d'actions pour 2005-2007 donne les orientations des actions de la Communauté urbaine de Lyon pour 2005-2007 en matière de développement durable : 86 actions sont proposées

Sommaire : 

 

1ère orientation : Le Grand Lyon favorise la cohésion Sociale et le développement économique. Le Grand Lyon accompagne le développement économique de son territoire en prenant mieux en compte le développement durable.

Favoriser la mutualisation des savoir-faire et des compétences dans le domaine économique
1. Développer une stratégie économique partenariale au service du développement de la métropole
2. Evoluer du pôle environnement vers un pôle de compétitivité« Chimie-Environnement »
3. Accompagner les territoires par la mise en place de développeurs économiques
4. Engager une requalification des Zones Industrielles : exemple - la zone industrielle Lyon Nord

Promouvoir une économie solidaire
5. Soutenir un programme d’aide à la création et reprise d’entreprises lyonnaises
6. Favoriser le développement de l’économie sociale et solidaire sur le Grand Lyon
7. Favoriser le développement du commerce équitable sur le Grand Lyon
8.  Coordonner la réalisation de jardins d’insertion

Le Grand Lyon favorise un développement pour tous

Favoriser une offre d’habitat pour tous
9. Améliorer une mixité sociale de l’agglomération à travers la mise en œuvre des Grands Projets de Ville et d’Opérations de Renouvellement Urbain
10. Favoriser les conditions de production d’une offre d’habitat suffisante, diversifiée et abordable
11. Accueillir et améliorer l’habitat des gens du voyage

Prendre en compte les différents temps de la ville
12. Temps des territoires et temps des entreprises : démultiplier l’expérimentation menée à Gerland (Lyon 7ème)
13. Diagnostiquer les territoires pour une mobilité plus adaptée aux rythmes des habitants
14. Débattre et faire avancer la réflexion sur l’usage du temps pour parvenir à des changements de pratiques

Etre acteur de la coopération décentralisée
15. Affiner la stratégie de coopération décentralisée du Grand Lyon
16. Signer et appliquer la charte de la coopération décentralisée pour le développement durable
17. Renforcer les liens avec les villes asiatiques pour la coopération et le développement économique
18. Favoriser les relations avec le Maghreb pour renforcer les liens avec la communauté maghrébine lyonnaise
19. Développer les échanges de savoir-faire pour contribuer à la formation des partenaires étrangers et capitaliser les bonnes pratiques

 

2e orientation : Le Grand Lyon s’engage à lutter contre l'effet de serre. Le Grand Lyon favorise une mobilité durable

Réduire l’usage de la voiture et développer les modes doux
20. Développer l’intermodalité des transports publics à l’échelle de l’aire urbaine
21. Améliorer la circulation et la régularité des principales lignes de bus
22. Améliorer la sécurité des déplacements notamment par la résorption des points noirs de sécurité routière
23. Poursuivre la mise en place du Plan de développement des modes doux
24. Participer à la mise en œuvre d’un schéma de développement des parcs relais
25. Mettre en œuvre une politique de stationnement public sur voirie ou en parc en relation avec le PDU
26. Améliorer les conditions de livraison de marchandises à la Croix-Rousse

Le Grand Lyon s’engage à mieux maîtriser et consommer l’énergie
27. Favoriser les énergies renouvelables dans les projets urbains : Projet Lyon Confluence « Renaissance »
28. Promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables (déchets et bois) dans le chauffage urbain
29. Engager une réflexion sur l’achat « d’énergie verte »
30. Du diagnostic énergie au bilan annuel des consommations d’énergie : mieux maîtriser les consommations
31. Créer un lieu ressource sur l’énergie
32. Élaborer et tester un « passeport énergie » pour les bâtiments anciens afin de sensibiliser les propriétaires à la qualification énergétique des bâtiments 
33. Sensibiliser et former aux économies d’énergie - La maison économe

Le Grand Lyon fonde les choix d’aménagement et sur la qualité environnementale
34. Généraliser le plus en amont possible les A.E.U. ( analyses environnementales en urbanisme )
35. Construire de l’habitat durable avec les bailleurs sociaux et privés sur la base d’un référentiel : habitat durable
36. Élaborer un Référentiel HQE « Économique »
37. Concevoir des projets d’urbanisme durable intégrant en amont la question de la gestion future des espaces : gestion des Espaces Complexes
38. Modifier la gestion des chantiers en passant du principe de démolition au principe de déconstruction

Le Grand Lyon approfondit la connaissance des émissions de gaz à effet de serre sur l’agglomération
39. Élaborer un Plan Climat Local 

 

3e orientation : Le Grand Lyon participe à l’amélioration du cadre de vie des habitants. Le Grand Lyon préserve ses milieux et ses ressources naturelles

Gérer durablement les espaces naturels de l’agglomération en application de la Charte Métropole Nature
40. Gérer et entretenir les espaces naturels avec les agriculteurs
41. Promouvoir les Projets Nature
42. Appliquer la Charte de l’arbre
43. Promouvoir un désherbage raisonné et développer la lutte biologique pour la protection des arbres
44. Préserver la biodiversité du territoire

Préserver la qualité de l’eau et économiser la ressource en eau
45. Suivre la bonne mise en œuvre des actions prévues au contrat d’agglomération avec l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée et Corse.
46. Développer des outils de planification et de protection des ressources en eau : schémas directeurs en eau potable et en assainissement
47. Participer à l’établissement du Schéma d’aménagement des eaux de l’Est Lyonnais (SAGE) - Programme de gestion concertée de l’île de Miribel-Jonage

Le Grand Lyon lutte contre les pollutions et les nuisances
48. Participer à la réduction des risques naturels et technologiques
49. Valoriser l’environnement au service de la qualité de vie : gestion intégrée des ruisseaux du Grand Lyon
50. Élaborer un plan de lutte contre le bruit
51. Poursuivre les mesures de pollution de l’air et mieux communiquer les résultats auprès de la société civile
52. Poursuivre le dispositif Respiralyon

Améliorer et optimiser la collecte des déchets et réduire la production à la source
53. Améliorer la qualité et la quantité de la collecte sélective : optimisation de la collecte des déchets ménagers
54. Veiller au suivi de la mise aux normes des usines d’incinération et de leur impact environnemental
55. Réduire la production de déchets par le développement du compostage individuel
56. Mettre en place la collecte des déchets dangereux des ménages dans les déchetteries
57. Favoriser l’activité d’insertion par la création de recycleries
58. Réduire la production de déchets en négociant avec les producteurs et distributeurs

 

4e orientation : Le Grand Lyon et les communes animent et accompagnent la prise en compte du développement durable de manière partenariale. 

Le Grand Lyon et les communes organisent le territoire au regard du développement durable
59. Participer à l’élaboration du SCOT de l’agglomération lyonnaise : élaboration et méthodologie
60. Promouvoir la densification urbaine par la concertation

Le Grand Lyon et les communes se préoccupent de la santé des Grands Lyonnais
61. Développer une ambition métropolitaine pour la santé publique
62. Inscrire le développement durable dans la santé : Lyon et le CIFAL
63. Mobiliser le territoire local au regard d’une thématique : Air/Mobilité/Santé

Le Grand Lyon et les communes favorisent une sensibilisation et une communication au développement durable
64. Mettre en œuvre le Plan local pour l’éducation à l’environnement vers le développement durable
65. Proposer un temps fort de mobilisation : la Semaine du développement durable
66. Créer des outils de communication pour mieux appréhender le développement durable
67. Élaborer un QUID des politiques publiques
68. Tisser des partenariats avec des structures et des acteurs du développement durable

 

5e orientation : l’institution communautaire se mobilise pour le développement durable. 

Le Grand Lyon développe une culture interne sur le développement durable
69.
 Former au développement durable
70. Mettre en place un plan de formation fédéral pour les nouveaux agents du Grand Lyon
71. Développer un projet fédéral pour conduire le changement et faire évoluer les processus de travail des services : « Chrysalis »
72. Animer un groupe de Correspondants développement durable afin que toutes les Directions appliquent le développement durable dans les actions et projets à venir 

Le Grand Lyon fait progresser les pratiques et les comportements en interne
73. 
Mettre en œuvre le Plan de Déplacements d’entreprise du Grand Lyon
74. Réaffirmer la prise en compte des Chartes piétons, accessibilité et vélo et conforter la réflexion menée en interne sur la prise en compte du « handicap » dans nos politiques publiques
75. Établir une Charte d’aménagement des espaces publics - voirie
76. Mettre en application la Certification ISO 14 001 pour les usines et services de l’assainissement de l’eau
77. Signer et mettre en œuvre la Charte achats du Grand Lyon
78. Intégrer les clauses sociales dans les marchés publics
79. Intégrer des critères environnementaux dans les marchés publics

Le Grand Lyon met en œuvre la Charte de la Participation
80.
 Refondre le Conseil de développement : une nouvelle configuration, un nouveau projet
81. Favoriser l’opportunité de mettre en place un comité consultatif en urbanisme et déplacements
82. Élaborer un guide pour accompagner la mise en œuvre de la Charte de la Participation : vers un guide méthodologique de concertation
83. Élaborer des Chartes Qualité des services publics Grand Lyon. 

Le Grand Lyon suit et évalue sa politique de développement durable
84.
 Établir un tableau de bord de développement durable, élaboré de manière partenariale, permettant de suivre et d’évaluer sa prise en compte
85. Élaborer un tableau de bord social et économique au regard du développement durable
86. Adopter les 11 indicateurs européens du développement durable