Vous êtes ici :

Eau futurE / L’eau et nous demain : panorama des imaginaires

< Retour au sommaire du dossier

Couverture du document
© Ellea Bird / Métropole de Lyon

Étude

L’eau est un bien commun. Tout ce qu’on fait au quotidien en dépend, sans même que l’on y pense : boire, se laver, cuisiner, se baigner, manger, etc. C’est aussi une ressource vitale pour l’ensemble du vivant. Mais la sécheresse que nous avons connue à l’été 2022 le montre : c’est un patrimoine en danger qui doit être protégé.

Comment anticiper ce futur où l’eau n’est pas abondante, sans paniquer ni se contenter de dire que « ça ira » ?

En 2022, la Direction de la Prospective et du Dialogue Public (DPDP) de la Métropole de Lyon a mené une démarche innovante et expérimentale de prospective-participative, appelée « Eau FuturE », qui invitait les habitants à se projeter sur une question : à quoi ressemblera un quotidien où l’eau sera plus rare ?

L’objectif était de faire la pédagogie des enjeux de fond de façon différente, à partir d’expériences sensibles (ateliers d’écriture, balades, ciné-débat, théâtre, etc.) pour faire de l’eau un sujet enthousiasmant, saisi collectivement, et ouvrant sur un avenir désirable.

À partir des centaines de contributions et extraits de récits imaginés lors des animations par les habitants, la DPDP a produit deux analyses : une centrée sur les imaginaires qui structurent les pensées des habitants, l’autre sur leurs perceptions des enjeux de fond de l’eau.

Ce document a vocation à faire ressortir les différents imaginaires qui ont orienté les propositions citoyennes. Il s’appuie sur les différents matériaux produits lors de la démarche Eau futurE pour proposer un panorama de deux imaginaires dominants et quatre imaginaires émergents. L’objectif est de donner du sens à ces différents imaginaires afin d’identifier les pouvoirs d’agir collectifs qu’ils sous-tendent. La cartographie des imaginaires peut être une ressource utile pour analyser un discours ou élargir des champs d’actions possibles.

Tag(s) :

Date : 06/12/2022

Sommaire :

 

Préambule : explorer les imaginaires pour politiser le sujet

  • Contexte : un sujet, plus que jamais d’actualité, qui reste à politiser
  • Eau FuturE : une démarche centrée sur les imaginaires
  • Méthodologie de la démarche
  • Objectif de ce rapport : cartographier les imaginaires dominants et émergents sur l’eau

Introduction : les imaginaires entre enclosure et ouverture des possibles

1. Vision d’ensemble des imaginaires dominants et émergents repérés lors de la démarche Eau futurE

  • Deux grandes familles d’imaginaires, intérêt et limites
  • Les marges créatives qui ouvrent au débat
  • Cartographie des imaginaires des usages de l’eau

2. Les imaginaires dominants

  • L’imaginaire du « salut par l’innovation »
  • L’imaginaire de l’engagement par les écogestes

3. Les imaginaires émergents

  • L’imaginaire de l’information transparente
  • L’imaginaire de la « ville renaturée »
  • L’imaginaire du « partage de la ressource »
  • L’imaginaire du « retour aux sources »

En conclusion : quel potentiel pour les imaginaires émergents ?

  • « Information transparente » versus « partage de la ressource » : plusieurs manières de voir le rapport à la contrainte
  • Des objets regardés sous des angles différents selon les imaginaires : les exemples des bains publics et du low-tech
  • « Ville renaturée », « retour aux sources », « partage de la ressource » : la possibilité d'un Hydromonde ?
  • En conclusion : l'importance de disposer de « ressources imaginatives » et de les comprendre

 

――――――――――――――――――――――

Pour tout savoir sur la démarche Eau futurE et ses suites, rendez-vous sur jeparticipe.grandlyon.com.

――――――――――――――――――――――