Vous êtes ici :

La carte scolaire : les enjeux et les pistes de réflexion

< Retour au sommaire du dossier

Étude

Alors que la sectorisation scolaire est profondément remise en question, ce travail propose une synthèse des principales études menées sur le sujet.
Celles-ci mettent en évidence que la carte scolaire, telle qu’elle est mise en œuvre jusqu’en 2007, ne permet pas d’assurer la mixité sociale et ethnique dans les établissements scolaires, et ce pour plusieurs raisons. D’une part, elle est calée sur des périmètres de quartier qui sont socialement homogènes. D’autre part, les familles ont de plus en plus des stratégies actives qui les amènent à vouloir choisir l’établissement qu’elles considèrent comme étant le mieux pour leurs enfants.
Enfin, on observe le développement d’une concurrence entre les établissements scolaires, qui se fait au détriment des plus ségrégués. Pour autant, la mixité est un idéal qui n’est pas à abandonner en raison de la plus-value qu’elle apporte à l’enfant dans sa formation et sa construction individuelle. Il est donc important de trouver des moyens qui permettent de recréer de la mixité dans l’Ecole. 

Tag(s) :

Date : 30/07/2007

SOMMAIRE :

1. La carte scolaire ne garantit plus la mixité

1.1 La sectorisation est le reflet de la ségrégation urbaine

1.2 Les stratégies scolaires des familles se démocratisent

1.3 Un facteur aggravant : la différenciation de l'offre scolaire comme outil de concurrence entre établissements

2. Agir pour la mixité dans l'École

2.1 Pourquoi favoriser la mixité dans les établissements scolaires. L'intérêt du "school mix".

2.2 Trois options différentes pour agir contre la ségrégation scolaire

Bibliographie