Vous êtes ici :

Kaléidoscope des (re)médiations publiques urbaines à l'heure de la ville numérique et hybride

< Retour au sommaire du dossier

Article

Intervention de Loïc Hay à la journée CITIC du 19 avril 2011

L'émergence de cette "ville hybride" reformule ainsi tous les enjeux de la ville contemporaine, comme l'explique Loïc HAY (*) qui pointe six mutations majeures :

• "le rapport à soi : nous voyons à quel point le croisement entre les sphères publique et privée nous amène, en termes d’exposition de soi, sur des frontières poreuses, alors qu’elles étaient clairement délimitées auparavant.

• le rapport aux autres : comment pouvons-nous aujourd’hui être présents ensemble bien que séparés à distance ?

• le rapport aux choses : le matériel et l’immatériel, le visible et l’invisible, créent de nouveaux paradoxes sur la manière de vivre et concevoir la ville du côté des habitants. [Note : Ce point aura d'ailleurs fait l'objet d'une discussion plus dense.]

• le rapport à l’espace : la carte géolocalisée apporte une hybridation physico-numérique du territoire qui change complètement ce rapport.

• le rapport à l’action, individuelle ou collective.

• le rapport au temps, et j’insisterais davantage entre le temps court et le temps long."

Tag(s) :

Date : 15/10/2010