Vous êtes ici :

Cahier Millénaire 3 n°17 : Intelligence et développement

< Retour au sommaire du dossier

Couverture du Cahier Millénaire3 n°17

Étude

Les clichés ont la vie dure. Plusieurs enquêtes récentes dans la presse nationale s'en étonnent encore : Lyon, capitale de la deuxième agglomération française, cœur d'une région en constant développement économique, "énorme évidence historique et patrimoniale au centre de la France", qui vient d'être classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'U.N.E.S.C.O., ne serait qu'un désert intellectuel... Une ville "étouffoir", "idéophobique", se méfiant des idées comme d'autres se méfient de l'argent.

"Une vie intellectuelle à Lyon ? Allons donc, vous rêvez !", s'est ainsi entendu répondre Pierre-Alain Four, qui a eu l'audace d'aller interroger sur le sujet des acteurs de la cité exerçant ce qu'il est convenu d'appeler un "métier intellectuel". A première vue : néant. Les intellectuels ne manquent pas, expliquent les uns et les autres, mais de vie, point.

Première et fausse impression, explique ce jeune chercheur, qui a poursuivi l'enquête au-delà des préjugés, pour découvrir le foisonnement qui anime en fait la cité : des cafés philo aux grandes écoles, en passant par les réseaux militants, les lieux culturels et les laboratoires de recherche, la ville bouge... mais méconnait son propre dynamisme et ne cherche pas à le valoriser.

Comment donc se fabriquent et se diffusent les idées à Lyon ? Comment s'opère, surtout, la circulation des connaissances entre les intellectuels, les décideurs et la société locale ?

Tag(s) :

Date : 16/12/1999

Sommaire :

 

Introduction : Intellectuels, vous nous intéressez ...

I. Qui sont les producteurs d'idées ?

  • Une catégorie qui s'élargit
  • Le rôle grandissant des artistes
  • Multiplication des lieux de production

II. Les conditions de la vie intellectuelle

  • Des lieux pour se rencontrer, s'exprimer, débattre
  • Des personnalités et des réseaux
  • Vecteurs de diffusion et instances de légitimation

III. Lyon ou l'autoflagellation :pour en finir avec les stéréotypes

  • Une ville "provinciale"... ou une vision archaïque de la ville ?
  • Une ville "fermée : affaire de générations...
  • Une ville "idéophobique"... ou un capital sous-évalué ?

IV. L'intelligence court les rues

  • Suggestions individuelles
  • Esprit civique, lieux de l'esprit

V. Investir dans la vie intellectuelle : les voies de la modernité

  • Les collectivités locales sont attendues
  • Pour une action "en profondeur"
  • S'impliquer avant d'aider !
  • Des professionnels de l'interface
  • Les outils de l'aide au développement : souplesse et part du risque
  • Aider les petites structures
  • Mise en débat : pour des espaces publics de réflexion
  • Diffusion, valorisation, légitimation

Conclusion