Vous êtes ici :

Nouvelles images, violence et nouvelle culture

< Retour au sommaire du dossier

Illustration représentant la silhouette d'un individu tenant un couteau

Texte d'auteur

La question de l'impact des images sur l'individu, et plus précisément celui des  images violentes diffusées à la télévision, est omniprésente. Ces images sont-elles réellement responsables de comportements agressifs  de la part des jeunes ou des adultes ?

Les sociologues américains Johnson et Gerbner ont montré que les images violentes pouvaient influencer le comportement des individus, jeunes ou adultes seulement chez ceux fragilisés ou précarisés psychiquement ou socialement. Elles peuvent aussi entraîner chez les jeunes, une réaction de grégarité négative souvent (bandes qui s'affrontent) mais aussi positive (engagement au niveau des grandes causes).Le véritable risque  ne résiderait-il pas dans le danger de fracture générationnelle qu'engendreraient  les nouvelles images (jeux vidéo, web) ? 

Tag(s) :

Date : 01/12/2005

Sommaire : 

 

1. Trois façons de réagir aux images violentes

2. Des études de sociologie concordantes

3. Un risque accru de grégarité

4. Une nouvelle culture des images
■ Renoncer à la distinction entre documents et fictions
■ S’inventer des rituels quand les adultes n’en proposent plus
■ Se familiariser avec la rencontre et réinventer la pudeur
■ Zapper les identifications
■ Un « désir d’extimité » élargi aux limites de la planète