Vous êtes ici :

Le champ culturel est-il un univers en expansion ?

< Retour au sommaire du dossier

Couverture de l'étude "Le champ culturel est-il un univers en expansion"
© Céline Ollivier

Étude

Alors que la politique culturelle initiée par l’État dans les années 60 a largement contribué à définir le champ culturel, le paysage s’est profondément modifié depuis une trentaine d’années. En effet avec la montée en puissance des collectivités locales, ce sont de nouvelles politiques culturelles qui sont apparues recouvrant un périmètre différent de celui défini par l’intervention centrale.

Parallèlement, les pratiques des individus se sont elles aussi beaucoup diversifiées. Quant aux productions artistiques, sous l’influence de divers facteurs (immigration, nouvelles technologies, refondation de disciplines, etc.), elles se sont elles aussi beaucoup transformées. Ainsi le champ culturel apparaît-il en dissémination et en refondation constantes. De ce fait, il est malaisé à cerner, alors même qu’il occupe une place croissante dans nos sociétés.

Comment une grande agglomération peut-elle dès lors se situer dans ce contexte ?

Tag(s) :

Date : 24/04/2009

Sommaire :

 

Partie 1 – Le champ artistique devient une catégorie d’intervention publique attrape tout

  • Quand la puissance publique suit la définition de l’art : les années Malraux
  • Comment la catégorie d’intervention a été recomposée : les années Lang
  • Qui a fait la décentralisation culturelle ? Les collectivités locales se distinguent
  • La fin de l’étalon culturel d’État

 

Partie 2 – La révolution des modes de consommation

  • La diversification constante de la « consommation » culturelle
  • Le rapport à l’objet culturel s’est lui aussi modifié : participation, interaction, individualisation

 

Partie 3 – Les mutations des propositions esthétiques

  • Les disciplines artistiques sous le paradigme du renouvellement permanent
  • L’émergence d’acteurs culturels venus d’horizons hétérodoxes
  • Comment le champ de l’art se repense sans cesse