Vous êtes ici :

Internet permet-il de nouvelles formes d’exercice démocratique ?

< Retour au sommaire du dossier

Photographie d'un individu portant dans son dos le masque symbole des Anonymous

Étude

Les progressions technologiques d’Internet et son taux de pénétration dans les foyers consacre aujourd’hui la toile comme un outil de communication politique d’une part et d’expression et de participation au débat public d’autre part. En effet, la multiplication des sites politiques et des forums de discussion, puis l’apparition et le développement rapide des blogs, ou encore de récentes initiatives de marketing politique en ligne secouent les pratiques politiques françaises.

Cependant, même si la toile devient objet de recherche universitaire, on dispose aujourd’hui finalement d’assez peu de connaissance sur la population internaute et sur l’influence d’Internet sur les élections par exemple. Il est néanmoins indéniable qu’on assiste à l’émergence et au développement rapide d’un espace qui permet à la fois l’accès direct à des informations originales sans passer par un intermédiaire et le débat en dehors de cadres institutionnalisés. Mais, que modifie Internet dans la relation entre les citoyens et leurs représentants ? Est-ce qu’il facilite le débat public ? Internet est-il à considérer comme un outil favorisant l’exercice démocratique ?

Tag(s) :

Date : 01/06/2007

Sommaire : 

 

I. Internet : le cinquième pouvoir ?

■ Un extraordinaire réseau mondial d’information et de communication
■ Qui sont les internautes ?
■ Comment les Français s’informent sur les programmes des politiques : le poids d’Internet
■ Les hommes politiques n’ont pas pu résister à l’attrait d’Internet
■ Comment Internet bouscule la politique, sa communication et sa pratique

 

II. Pourquoi les blogs rencontrent-ils un tel succès ?

1/ Il se crée un blog toutes les quatre secondes.
■ À chaque lever de soleil, le monde compte 100 000 nouveaux éditorialistes !
■ Les partis politiques se battent pour être au premier rang sur la blogosphère
■ Le 11 et 12 décembre 2006, Loïc Le Meur organisait à Paris « le Web3 »
■ Après les armes et les urnes, à vos souris, citoyens !
2/ Les médias traditionnels diffusent des messages, les blogs démarrent des conversations

 

III. Internet peut-il être considéré comme un outil facilitant l’exercice démocratique ?

1/ Mensonges, manipulations et fausses promesses sont aussi des réalités sur Internet
■ Les dérives possibles
■ L’expression d’intérêts communs particuliers
2/ Au-delà des dérives, Internet représente néanmoins une opportunité d’exercice démocratique
■ Internet introduit de nouvelles relations entre les hommes politiques et les citoyens et entre les citoyens entre eux
■ Si Internet ne crée pas l’intérêt pour la politique et la chose publique, il en facilite l’accès à un grand nombre de citoyens
■ Selon Pierre Rosanvallon, Internet modifie en profondeur les pratiques, mais aussi nos définitions de la démocratie.