Vous êtes ici :

Quelle solidarité au XXI èME siécle ?

6 mains en l'air pour construire une forme à partir d'un même fil
Photo Fotolia

Étude

Le Grand Lyon a voté le 17 octobre 2011 une délibération réaffirmant l’enjeu du développement solidaire dans l’agglomération lyonnaise, et mettant en évidence le fait que la solidarité ne se réduit pas à la politique de la ville mais constitue le fondement même de l’édifice communautaire depuis 40 ans.

Dans le cadre d'une réflexion sur la solidarité, le Grand Lyon souhaite réinterroger ce fondement à un moment où son contexte d’action pourrait évoluer significativement : création du pôle métropolitain, démarche de rapprochement entre le Grand Lyon et les communes, perspective de raréfaction des ressources budgétaires, élection à venir du conseil de communauté au suffrage universel direct, etc.

Dans un contexte international marqué par la crise économique et les menaces d’effondrement écologique, les fondements de la solidarité nationale sont de plus en plus couramment remis en cause. D’un côté, c’est en effet au nom de la crise économique que l’on justifie aujourd’hui les coupes budgétaires et le recul de l’Etat providence. Dans ce cas, comme le montrent les exemples de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis, un transfert de la solidarité semble s’opérer vers les collectivités locales et, surtout, vers le secteur privé et la société civile.
C’est en particulier sous l’intitulé d’innovation sociale que ce mouvement émergent se structure peu à peu dans les pays anglo-saxons (chapitre 1). De l’autre côté, c’est cette fois-ci au nom de la crise écologique que l’Etat providence commence aujourd’hui à être questionné. L’impossibilité d’une croissance infinie dans un monde fini réinterroge un modèle de solidarité construit dans une période de forte expansion (les Trente Glorieuses). Les débats sur la solidarité dans une économie « sans croissance » sont encore émergents. Ils n’en sont pas moins passionnants… (chapitre 2).


SOMMAIRE :

INTRODUCTION  p.2

1. La solidarité post-Etat dans les pays anglo-saxons : grandeur et misère de l’innovation sociale  p.3

  • 1.1. Après l’Etat et le marché : la société civile ? L’émergence de l’innovation sociale dans les débats sur la solidarité  p.3
  • 1.2. L’innovation sociale : revitaliser la solidarité grâce à la société civile ? p.5
  • 1.3. Le management public de l’innovation sociale dans les pays anglo-saxons : renouveau de la solidarité… p.10
  • 1.4. …ou mise à mort de la solidarité nationale et de l’Etat providence ? p.15

2. Quelle solidarité dans une économie sans croissance ?p.19

  • 2.1. Fin de la croissance, fin de l’Etat providence ? p.19
  • 2.2. L’emploi dans une économie post-croissance : cesser la course à la productivité ! p.25
  • 2.3. Quel système de protection sociale… et avec quel financement ? p.30
  • 2.4. La solidarité dans une économie « post-croissance » : avant tout, mieux partager le gâteau ? p.33

CONCLUSION : Solidarité 1.0 ou solidarité 2.0 ? p.38

Bibliographie p.40