Vous êtes ici :

La place de l'animal en ville

Interview de Frédérique RESCHE-RIGON

<< Accepter l’animal sauvage en ville, c’est être dans la reconnaissance du droit de quelqu’un d’autre à exister et qui ne vivrait pas pour nous. >>.

Réalisée par :

Date : 31/05/2004

La FRAPNA a acquis depuis trente-six ans une reconnaissance de son savoir-faire en matière de protection de l’environnement avec pour missions la veille écologique et des actions d’éducation relatives à l'environnement.

A l’heure où s’engage dans l’agglomération une réflexion sur la relation entre l’homme et l’animal, Frédérique Resche-Rigon, responsable de la FRAPNA-Rhône, nous fait part de l’évolution des actions de l’association et de son point de vue sur cette question d’actualité.

C'est ainsi l'occasion de reconsidérer la place de l'animal en ville et particulièrement la place de l'animal sauvage ainsi que le rôle du fleuve comme élément essentiel de l'écosystème dans la mesure où en tant que "composantes de la biocénose " il représente un couloir biologique pour certains animaux notamment sauvages.

Lire l'interview :