Vous êtes ici :

Solidarité et compétition : des valeurs contradictoires ?

Étude

Solidarité et compétition sont deux moteurs de l’action souvent donnés comme antinomiques. Pourtant, chacun semble nécessaire aux sociétés démocratiques. La compétition permet un mode de distinction et de sélection plus juste que celui de la naissance. Quant à la solidarité, elle traduit l’interdépendance des individus et s’avère une condition indispensable de la cohésion des sociétés. Après un effort de définition qui cherche notamment à restituer le contexte d’apparition des termes, le texte qui suit explore les modes d’articulation possibles de ces deux principes, notamment grâce aux exemples de l’économie, du sport et de l’école.

>> Accéder à l'étude

Sommaire:

Introduction.... 2
1. Compétition et solidarité : quelles définitions adopter ? 3
1.1. Solidarité : le long processus d’institutionnalisation de la cohésion sociale3
En bref. 3
1. 2. La compétition : naissance d’un mode de sélection.  4
-Définition, étymologie et proxémie 4
-La place du contexte sportif dans la formation du concept 6
-De la compétition sportive à compétition sociale  10
En bref 11
2. Comment comprendre l’articulation de la solidarité et de la compétition ?12
2.1. Compétition et solidarité : la double injonction 12
2.2. Légitimation de la solidarité et de la compétition : quelques figures type 13
 - Herbet Spencer et le darwinisme social 15
- Adam Smith ou la coïncidence des intérêts individuel et collectif16
- Léon Bourgeois et le solidarisme
- Marx et le communisme
- La figure « christique » et l’éthique du don 19
2.3. Articuler solidarités et compétition. 20
-"Gauche"/"droite", quelles différences ? 20

Quel équilibre aujourd’hui ? 24
-La coopétition, nouvelle réalité ou chimère ? 25
- Le sport : la conciliation des enjeux individuels et des enjeux collectifs29
- L’école : choisir entre élitisme et égalitarisme ? 32
-  vers une révision du modèle anthropologique 36
Conclusion
Bibliographie