Vous êtes ici :

Plateformes numériques et territoires : Quels enjeux pour la collectivité ?

Étude

D’Uber à Google, en passant par Airbnb ou Le Bon Coin, de nouveaux acteurs économiques sont apparus dans la fabrique urbaine au cours de la dernière décennie. En offrant une intermédiation efficace entre une multitude d’utilisateurs, ces plateformes proposent de nouveaux services urbains qui s’affranchissent de tout lien avec les collectivités locales et les territoires. Ce rapport propose un éclairage permettant de mieux comprendre l’activité et les stratégies des entreprises technologiques qui développent des plateformes numériques.

À la différence des activités de services classiques (commerce, restauration, immobilier, conseil, recrutement, etc.), les plateformes n’ont pas besoin de mettre en place un réseau physique d’agences ou de collaborateurs pour accéder à leurs utilisateurs et délivrer leurs services. Bien que largement dématérialisée, individualisée, atomisée, cette activité en ligne peut avoir cependant un effet significatif sur la situation socioéconomique des territoires. Dès lors qu’un territoire accueille un nombre important d’utilisateurs assidus des plateformes, leur activité en ligne prise dans son ensemble peut avoir un impact « macro » sur la vie économique, sociale et politique du territoire considéré. En d’autres termes, l’activité agrégée des utilisateurs locaux des plateformes soulève une question clé pour les territoires et les collectivités qui les administrent : dans quelle mesure cette activité est-elle susceptible d’avoir une incidence positive ou négative sur le développement du territoire ?

Ce rapport vise ainsi à mieux cerner le rapport qu’entretiennent les plateformes avec les territoires pour, in fine, réfléchir à la manière dont une collectivité, telle que la Métropole de Lyon, pourrait gérer ses relations avec ces nouveaux acteurs de services urbains. Le rapport est structuré autour des trois questions suivantes :
- Comment expliquer la montée en puissance des plateformes numériques ?
- Quels sont les effets socio-économiques de ces plateformes « aterritoriales » sur les territoires ?
- Quelles postures la collectivité peut-elle adopter face aux plateformes ?
Date : 21/12/2016