Vous êtes ici :

Les nouvelles manières d'entreprendre

Étude

Tendances prospectives

L’entrepreneur a longtemps été une figure iconique, incarnée par une personnalité hors du commun, capable d’avoir de grandes idées et animée par le goût du risque. Cette vision de l’entrepreneuriat, qui réserve la capacité à entreprendre à quelques individus extraordinaires, est aujourd’hui largement discutée et commentée. Selon Sarah Sarasvathy, l’entrepreneuriat est un exercice éminemment social et collectif qui s’accommode finalement très bien de peu de ressources et de peu d’idées au départ et ce changement de regard n’est pas sans impact sur la façon dont nous percevons les freins à l’entrepreneuriat.
Cette étude fait le point sur les nouvelles manières d'entreprendre et à travers des questions met en évidence les tendances qui se font jour pour caractériser une figure de l'entrepreneur.
Date : 27/06/2017

SOMMAIRE :

Décryptage
Un changement de regard sur l'entrepreneuriat
Des transformations du travail qui réinterrogent le statut d’entrepreneur et de salarié
L’entrepreneuriat investit de nouveaux champs économiques 
Le nouveau paradigme entrepreneurial de l’effectuation

Questions
1. Demain, tous entrepreneurs ?
2. Vers une éducation par l’entrepreneuriat ?
3. Disrupter ou se faire disrupter ?
4. La fin du business plan ?
5. Vers un repositionnement de l’offre d’accompagnement à l’entrepreneuriat ? 
6. Les espaces collaboratifs, nouvelle vitrine de la ville entreprenante ?
Interviews
Philippe Silberzahn, professeur d’entrepreneuriat, stratégie et innovation à EMLyon Business School et chercheur associé à l’École Polytechnique (CRG).
Julie Fabbri, professeure assistante à EMLyon Business School et chercheur associé au Centre de recherche en gestion de l'École polytechnique de Paris-Saclay (i3-CRG).