Vous êtes ici :

Le concept de développement durable : une terminologie consensuelle pour assurer notre survie ?

Étude

Tag(s) :

Date : 21/06/2006

Les inquiétudes relatives à l'usage des ressources de la planète, à leur accès et à leur gaspillage sont concomitantes à la révolution industrielle et économique du XIXème siècle. Des économistes et des philosophes vont très tôt dénoncer les conséquences des choix économiques faits par les sociétés industrielles sur ces ressources. Ils seront rejoints, après la seconde guerre mondiale, par de hauts dignitaires réunis en congrès internationaux.
Aujourd'hui, plus de cent cinquante ans après les débuts de l'ère industrielle et à l'heure de la révolution Internet, les conséquences du développement se révèlent menaçantes pour la planète et donc la survie des espèces humaine et animales. Pour répondre aux besoins en augmentation constante de la production de biens marchands, des transports et du confort de vie, les ressources énergétiques et naturelles de la planète sont de plus en plus exploitées et leur accès rendu chaque jour plus difficile par de multiples conflits d'intérêts...
Une prise en compte globale des conséquences économiques, sociales et écologiques de notre développement permet de constater l’aggravation des diverses menaces qui pèsent sur l’humanité (inégalités sociales, risques industriels et sanitaires, changements climatiques, perte de biodiversité…). Ainsi, la notion de développement durable, apparue en 1987, est porteuse d'un constat largement partagé : la survie de l’espèce humaine est en jeu. Il s'agit donc d’agir pour favoriser “un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs”.
Les dates clés énoncées dans cette chronologie font état des courants de pensées qui ont accompagné le développement de l'activité industrielle et économique, des sommets, lois, accords et conférences traitant des problèmes environnementaux comme des principales prises de conscience en matière sociale et économique sur le plan international.