Vous êtes ici :

Développer l'économie de proximité- 5. Le ressort de la production locale

Étude

Cette étude a été initiée dans le cadre de la réflexion prospective « Grand Lyon Vision Solidaire », lancée en 2013, qui visait à réinterroger l’enjeu du développement solidaire dans l’agglomération. Parmi les différentes problématiques abordées à l’occasion de cette démarche figure celle de l’emploi. Abordant la lutte contre le chômage sous l’angle de la création d’emplois par le développement de l’activité économique, l’étude met l’accent sur l’articulation entre économie exportatrice et économie de proximité (appelée également « économie domestique » ou « économie présentielle ») autour du circuit économique local. 5 cahiers ont été publiés.

Outre celui-ci, 4 autres cahiers ont été publiés, vous pouvez les retrouver dans notre dossier "Développer l'économie de proximité".

Le cinquième cahier aborde le ressort de la production locale, c’est-à-dire la capacité d’un territoire à limiter les flux d’importations en faisant en sorte que la demande des acteurs économiques locaux soit davantage satisfaite par une production de proximité. Il propose dans un premier temps une analyse inédite des effets d’entrainement à l’œuvre au sein de l’économie lyonnaise ainsi que des importations générées par celle-ci. L’analyse attire l’attention sur le fait que les flux d’importations peuvent occasionner des fuites de richesses : l’ensemble des effets d’entrainement – en termes d’activités, d’emplois, de revenus, de fiscalité, de consommation des ménages, de dépenses publiques – induits par cette production externalisée échappent du même coup au territoire importateur.

Dans un second temps, l’enjeu de relocalisation de la production est replacé dans le contexte économique global en mettant en évidence les contraintes et opportunités que ce dernier soulève. Trois phénomènes sont ainsi explorés : l’évolution du commerce extérieur de la France depuis le tournant des années 1970 ; la globalisation des chaines de valeurs ; la raréfaction des ressources naturelles.

Enfin, la troisième partie du cahier amorce une réflexion sur les leviers stratégiques permettant de favoriser la production locale dans la métropole lyonnaise. Deux orientations structurantes sont proposées : développer un nouveau modèle productif ; encourager les échanges au sein du tissu économique local.


SOMMAIRE :

Présentation de l’étude

  Contexte : Grand Lyon Vision Solidaire
  Objectif : face au chômage, explorer la dynamique de développement de l’économie de proximité
  Une démarche d’étude en trois temps
  Méthode d’élaboration du cahier 5

 
Introduction

I. Etat des lieux : analyse du métabolisme économique de l’aire urbaine de Lyon

  1. Analyser les impacts économiques d’une activité sur un territoire : présentation de l’outil LOCAL FOOTPRINT®  
  2. Les secteurs d’activités qui ont l’effet d’entrainement le plus important sur l’économie lyonnaise 
  3. Les secteurs d’activités qui génèrent les principaux flux d’importations. 
  4. Les principales opportunités de relocalisation des échanges. 
     Conclusion

 

II. L’enjeu de relocalisation de la production en perspective. 

1. L’autre facette de l’ouverture économique de la France : la montée des importations. 
2. La globalisation des chaines de valeur n’a pas que des avantages. 
3. La réindustralisation implique d’affronter les défis du « monde fini ».
   Conclusion 

 

III. Vers une stratégie de relocalisation de la production pour la métropole lyonnaise.

1. Développer un nouveau modèle productif 
2. Encourager les échanges au sein du tissu économique local 
   Conclusion 

 

Ressources documentaires
Annexes